La fin de Google Wave

publié le 5 août 2010 à 05:44 par Miguel Membrado   [ mis à jour : 5 août 2010 à 07:13 ]
Google a décidé de mettre fin à Google Wave, leur service de communication temps réel et collaboratif encore expérimental... Apparemment la mayonnaise n'a pas pris, les habitudes à changer parmi les utilisateurs étant trop importantes. Google Wave préfigurait le futur de la messagerie électronique, ayant bénéficié d'un énorme engouement de la part des initiés, mais pas vraiment de la part des utilisateurs.

Google décide donc d'arrêter le service, aussi bien celui diffusé auprès du grand public que celui intégré à Google Apps. De larges parties de codes de Google Wave seront reprises dans les différents produits, comme on l'a déjà vu pour Google Documents avec sa nouvelle interface de collaboration 100% temps réel, où chaque caractère tapé est immédiatement visible par n'importe quel autre collaborateur connecté en même temps sur le document.

Il est aussi assez évident qu'un des atouts majeurs de Wave, qui était la capacité à créer des robots interagissant avec le contenu des messages sera également réutilisé un jour ou l'autre dans les différents services de Google.

En attendant, Google Wave restera disponible à l'usage probablement d'ici la fin d'année, et des outils d'extraction des données seront proposées pour que les utilisateurs qui le souhaitent puissent récupérer leur existant.

En tout état de cause, nous vous déconseillons d'utiliser ce service, et de le supprimer de la liste des services disponibles de Google Apps si vous n'en aviez pas encore fait l'usage. Google Wave peut-être favorablement remplacé par des services comme Google Docs pour la co-écriture, et Google Buzz qui arrive bientôt pour l'aspect conversationnel. SocialWok (disponible dans la marketplace) est également une excellente alternative pour l'aspect conversationnel, c'est la solution que nous utilisons chez Kimind.

Bien entendu ceci ne remet en cause en aucune façon l'utilisation des services standards de Google Apps (Docs, Sites, Calendar, Mail, Chat, etc...). Pour mémoire Google publie régulièrement dans ce qui est appelé le lab des services expérimentaux que les administrateurs peuvent ou non activer, et qui tant qu'ils ne sont pas officiellement intégrés à la suite Google Apps en tant que service standard, peuvent être arrêtés par Google.

Source: blog de Google

Comments